News

Management des rh à l’ère du numérique

Le digital est partout et ne se limite pas seulement aux comportements d’une nouvelle génération ou à l’émergence de nouveaux produits technologiques. Il s’agit d’une révolution globale des usages et des pratiques au sein de l’entreprise qui impacte directement la fonction RH. Dans le cadre d’une transformation numérique de l’entreprise, la fonction RH est désormais interpelée pour jouer le rôle de partenaire privilégié des managers pour les aider à appréhender la dimension sociale et humaine de leur activité et surtout d’adopter le numérique dans leur fonction. En effet, le management vertical montre ses limites devant la sur information des employés avec Internet et le manager se doit de savoir dialoguer avec chacun, notamment en déroulant les bons argumentaires au bon auditoire. La transformation digitale est trop importante pour être laissée aux informaticiens et la fonction RH doit prendre le leadership sur le pilotage du changement en anticipant les impacts sociaux, le renforcement des compétences et l’apparition de nouveaux métiers. C’est l’avis de Madame AIDARA Directrice du Capital Humain à GAINDE2000. Selon cette dernière Il appartient à la fonction RH d’accompagner les collaborateurs pour qu’ils adhérent aux changements apportés par le numérique avec des formations continues, de la sensibilisation et même à travers un accompagnement psychosociologique si nécessaire. En effet, il est nécessaire de mettre l’accent sur la valorisation des employés et de les aider à renforcer leur niveau de confiance en identifiant leurs capacités réelles et leurs talents cachés dans le cadre d’une démarche de valorisation. Elle ajoute dans ce même sens qu’il faut surtout éviter de laisser certains collaborateurs en marge des changements parce qu’ils seront en dehors « de la barque ». Avec l’accélération des changements liés à l’avènement du numérique l’entreprise risque d’augmenter son taux de turnover. Elle perdra certains employés sur lesquels elle aura investi et qui seront bénéfiques pour la concurrence, puis d’autres dont les métiers vont disparaitre et qui ne sauront pas se réorienter vers de nouveaux emplois. En effet, la performance des employés sera de plus en plus au cœur de la création de valeur, et la perte de talents clés qui auront capitalisé une expérience et une expertise dans certains domaines équivaut à une perte de compétitivité et de valeur ajoutée pour l’entreprise. La dématérialisation des processus et documents RH est donc une réelle opportunité pour les ressources humaines qui souhaitent se mettre à la hauteur des enjeux de la transformation digitale. Au delà, de l’accélération du traitement, du gain de temps, de la réduction de la consommation papier, elle permet aussi d’améliorer le service administratif, de moderniser l’image de l’entreprise et d’optimiser les échanges entre collaborateurs. C’est dans ce sens que Madame AIDARA parle d’un changement radical de méthode de travail à travers l’usage des outils collaboratifs et la dématérialisation des processus, qui devient un facteur de compétitivité et d’attractivité pour les meilleurs talents. En effet, Les outils numériques et les opportunités de communication et d’expression qu’ils offrent sont désormais incontournables pour la performance individuelle et collective dans l’entreprise, et le confort dans la vie quotidienne. L’urgence c’est de prendre en compte les exigences du numérique à travers une anticipation, une mise à niveau rapide dans le digital y compris une formation sur les nouveaux outils numériques et les plateformes collaboratives pour un meilleur rendement. Cependant, cela ne doit pas causer un frein dans la communication de l ‘entreprise qui selon Madame AIDARA doit être animée par le contact humain. Pour ce faire le manager RH se doit d’accompagner socialement ses ressources, trouver un moyen de développer et d’animer les relations humaines dans l’entreprise à travers les groupes de travail, les teams building, les séminaires et ateliers afin d’être visible et de mieux connaitre ses salariés. Il convient de tenter de maintenir une dynamique humaine malgré la digitalisation. C’est seulement dans ces conditions que la digitalisation pourra permettre au côté humain de reprendre le dessus

These news might interest you

News

View all news

Calls for projects

See all projects